Chercher

Calendrier

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« mai    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

22 octobre 2005

Fragments

Ces mots sont comme des bris d’un miroir terni que l’on se doit de manipuler avec précaution lorsqu’on essaie de les recoller pour tenter d’y apercevoir une image, une perspective ; au détour d’une phrase, l’ombre d’une silhouette ou d’un paysage étrangement familiers se dessine un instant, parfois reflété à l’infini mais chaque fois sous un angle différent, pour s’effacer bientôt dans le mystère finalement insondable du quotidien. Et les fragments réassemblés se redéfont alors soudainement.

S’il y a des débris qu’on ne peut recoller, on peut en chérir les fragments.

Dans les situa­tions où les mots sont futiles, où la consolation est impossible, où l’espoir n’est plus qu’un rêve, il reste l’écoute amicale. Il est de ces rares personnes qui savent le faire, et leur présence est un réconfort pour l’homme qui marche dans sa nuit.

L’exaltation amoureuse, littéraire ou religieuse, le sentiment intensément réel de savoir ce que sera le futur pour soi comme pour l’autre, la conscience profonde enfin d’être ignoble ou sublime, sont souvent des fantasmes éphémères, illusions aveuglantes qui empêchent de voir le fond des choses, au calme et dans la durée. Au pire, elles détruisent. Au moins, elles passent. Au mieux, on apprend à vivre au-delà de l’instant et de ses petites secousses, pour mieux en appréhender les grandes.

• • •

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

RSS des commentairesTrackBack URI

Laisser un commentaire

Powered by: WordPress • Template by: Wench • Syndication: RSS